Lancement de Archives et Intimités

Le groupe de recherches Archives et Intimités qui s’est constitué cette année lance un appel aux chercheurs et chercheuses que les questions de l’intime et des archives personnelles intéressent.
Notre projet se compose deux volets d’actions indépendants que nous vous invitons à rejoindre.

1 – Depuis décembre dernier, le groupe de recherches est un espace de discussion où nous trouvons, doctorants et jeunes chercheurs en histoire moderne et contemporaine, un lieu de dialogue permettant la confrontation entre nos terrains. Les échanges autour de grands concepts historgraphiques et de l’exploitation de nos sources nous forcent à la réflexivité permanente. Il s’agit de mettre en commun à la fois nos efforts de quête et d’enquête. Le détail de nos actualités se trouvent sur le carnet du groupe : https://archivint.hypotheses.org/calendrier-actualites. Les portes du séminaire vous sont toutes ouvertes. Nous nous réunissons en Sorbonne au Centre d’Histoire du XIXe siècle, tous les deux mois.

2 – Le second pan de la réflexion s’intéresse à la manière de coaliser et faciliter les efforts de quête des documents de l’intime dans la communauté scientifique, mais aussi de favoriser les coopérations entre les chercheurs et les particuliers enclins à témoigner ou confier des archives. Tous les chercheurs qui travaillent avec des archives de l’intimité se heurtent à l’épineux problème de l’éparpillement des informations. Aussi voulons-nous, dans un premier temps, reconstituer un annuaire des chercheurs utilisant les archives de l’intime afin de faciliter les dialogues entre nous et de conjoindre nos efforts de recherches sur des sources similaires. Le but est donc d’organiser un réseau informel de discussion, notamment par le biais d’une mailing-list.

Si vous y trouvez un intérêt n’hésitez pas à :
– m’indiquer si vous êtes intéressés par l’un, l’autre ou les deux volets d’étude
– transmettre ce courrier à celles et ceux de vos collègues ou aux unités de recherche que vous croyez susceptibles d’être intéressés par l’initiative.

Claire-Lise Gaillard pour le groupe Archives et Intimités
Doctorante au Centre d’Histoire du XIXe siècle
c-lise.gaillard@laposte.net


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *